Les cinq manières d'Acheter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n'y a que cinq manières d'acheter :

 

1) Au momentum :  "Achetez haut, Vendre plus haut encore".

 "le prix casse une résistance", en Hebdo, le début d'une nouvelle tendance.

en Journalier, vous Achetez une nouvelle vague.

Ne cherchez pas à prévoir l'avenir, traitez dans le même sens que le groupe de marché qui domine. Rappelez- vous ceux sont les Unités de Temps longue qui s'imposent.

Ne jamais trader contre la tendance du marché, la tendance est votre amie, suivez la tendance !

Vous devez être dans le camp de ceux qui agissent avec rationalité et pas impulsivement avec les émotions. Il faut suivre les initiés et les gros bras ( les investisseurs institutionnels ). Ceux qui rejoignent une hausse tardive le font par avidité. Ceux qui quittent une baisse tardive le font par peur. Il y a toujours un acheteur et un vendeur, derrière chaque transaction et ils pensent tous les deux avoir raison, la question n'est pas qui a raison mais où les gros bras vont puisque ceux sont eux au final qui feront pencher la balance.

Une action ne monte pas parce qu'il y a plus d'acheteurs que de vendeurs, non les acheteurs et les vendeurs sont égaux.

Une action monte quand les acheteurs sont plus agressifs que les vendeurs.

Il faut que les vendeurs aient peur et acceptent de vendre avec une prime, il y a toujours un vendeur et un acheteur derrière chaque transaction et l'un des deux a tort.

 

 

2 ) A la valeur : ( le prix touche la MM 7 = Valeur ). "Achetez bas, Vendre haut".

En tendance haussière, le prix est sous la valeur, Achetez !!!

Prix bien au dessus de la valeur, Vendez !!!

Si vous voulez protéger votre maison penser comme un voleur, si vous voulez acheter une action penser comme un initié. Les médias vous parle d'une action qui monte depuis un mois, vous regardez tous les indicateurs sont au vert, vous achetez, les initiés vendent, pour eux c'est une aubaine, il trouve des zozos pour leur acheter leurs actions au plus haut, puis quand ils auront vendu toutes leurs actions, il vont même parier à la baisse en vendant l'action à découvert, l'action n'a plus d'acheteurs elle baisse de 50 %, par rapport à la dernière monter, vous paniquez, vous vendez votre action à perte et devinez qui vous rachètes votre action, c'est un initié, qui vous l'achètes au plus bas, car lui il sais qu'elle va remonter, il fait l'inverse de vous !!! L'objectif d'un bon analyste technique est de découvrir l'équilibre des forces entre haussiers et baissiers et de parier sur le groupe gagnant. Les professionnels traitent dans le même sens que le groupe de marché qui domine, tandis que vous essayez encore de prévoir l'avenir. Si vous voyez dans la journée une action avec une grande bougie verte, c'est qu'elle à fort monté, penser tout de suite à protéger vos gains, monter votre stop ou si vous venez de l'acheter, mettez tout de suite votre stop, au lieu de rêver à votre fortune. Une action monte ou descend par vague, trouver la tendance en unité hebdomadaire, la tendance est haussière, passer en journalier et attendre une ou deux bougies rouge pour acheter, le prix va repartir à la hausse, si vous achetez après trois bougie vert, le prix va retracer à la baisse et votre départ commencera par une perte, c'est simple encore faut il être patient pour le faire.

Les prix sont refluer comme un élastique attachés aux valeurs au moyen d'un élastique.

Approche qui fonctionne particulièrement bien sur les graphiques en Hebdomadaire.

Tout les achats au dessus de la valeur, sont des mauvais Achat.

 

3 ) Analyse financière : CA, Résultat, Trésorerie, BNA : Bénéfice Net par Action, Dividende, Actif Net, Cash Flow, Leverage : capacité à rembourser sa dette, le plus bas possible 4 maximum, ROE : Résultat net/Capitaux propres  >15%, ROIC : Free Cash-Flow/(Capitaux propres + Dettes long terme) >10%, PER : Le Cours / BNA = PER, plus le PER est faible, plus l'action sera considérée bon marché, pour comparer plusieurs sociétés du même secteur, Warren Buffet : une entreprise bonne à acheter PER limite 15.

 

4 ) Les news et les surprises  :  Exploiter le « PEAD »

Typiquement l’action est correctement prisée depuis plusieurs mois. Cela signifie qu’elle évolue latéralement dans une consolidation : sans fluctuation des prix. Les investisseurs jugent donc que le prix d’équilibre est le bon pour cette action. Plus les fluctuations des prix sont contenus entre 2 bornes serrées, plus la news aura le pouvoir de causer une grande surprise. En effet, si une annonce de résultats est complètement en dehors des attentes des investisseurs, ils seront tous surpris et seront contraints de réévaluer le juste prix de l’action à la hausse. Si personne n’avait anticipé une telle annonce (sauf rare cas de délit d’initié) alors cela causera une ruée d’achat sur l’action pendant plusieurs semaines. Le but est donc d’attendre que la news tombe et de constater si les opérateurs sont fortement surpris ou non en analysant le comportement du prix et des volumes le jour de l’annonce. Attention, 99% du temps les news n’ont pas la puissance de faire décaler une action sur plusieurs semaines, il faut donc veillé à la présence de plusieurs ingrédients clés. PEAD* : Il s’agit de la dérive des cours boursiers suite à une annonce de résultats, littéralement « Post Earnings Annonce ment Drift » Le trading de news est l’une des approches extrêmement rentable (avec le momentum) pour spéculer en bourse. La clé de la réussite est d‘être très sélectif et bien formé pour reconnaitre facilement les 1% de bonnes opportunités parmi les 99% de news qui ne méritent pas que l’on s’y intéresse.

 

5 ) Les Dividendes : Le rendement du CAC 40 est actuellement de 3,2%, ce qui offre bien sûr d’énormes pistes d’investissement. Depuis 4 ans, les entreprises du CAC 40 versent environ 46% de leurs bénéfices à leurs actionnaires. "Mieux Vivre Votre Argent" de juin 2015 : Les dividendes, moteurs de performance, les dividendes ont représenté 40% de la performance des actions européennes depuis 1970. Au titre de l'exercice 2014, les entreprises du CAC 40 verseront à elle seules près de 39.8 milliards d'euros de dividendes. Airbus étant la société qui augmente le plus sa rémunération ( + 60 % ). Ce chiffre représente un rendement moyen d'un peu plus de 3 %.

Et vous qu'elle est votre manière d'Acheter ?

A voir aussi :

http://www.bourseensemble.com/wp-content/bonuses/les-guides-des-experts-de-la-bourse-comment-choisir-une-action-a-acheter.pdf

Philippe Trade